À propos

71059690_1276496715843908_3174610826136911872_n

« Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas. »

Martine Frank

Originaire de la région Parisienne j’ai été adopté par La Rochelle, cette ville que j’aime par dessus tout à l’âge de 11 ans , j’ai découvert ma passion pour la photographie à l’adolescence.

J’ai la chance d’avoir pu hériter des photographies familiales sur plusieurs générations et je suis impressionnée de ce que les regards et les attitudes de mes ancêtres me transmettent à travers ces clichés. J’en expose plusieurs dans mon studio professionnel et ils m’enrichissent pour ma pratique professionnelle.
Mon parcours de vie m’a amenée à vivre des situations qui peuvent bousculer, chambouler au plan personnel. Le travail que j’ai effectué pendant plusieurs années dans le soin aux personnes malades, en situation de handicap, ou auprès de personnes âgées m’a confrontée à des réalités liées à la relation au corps défaillant, à la vieillesse, voire la fin de vie.
Parallèlement, photographe amateur dès ma jeunesse, mon entourage m’a vite encouragée à faire des clichés de moments partagés en famille ou entre amis. J’ai spontanément préféré capturer les émotions humaines plutôt qu’un paysage.
Ma passion a été renforcée et j’ai décidé de me former à la photographie pour en faire mon métier.
Forte de ma sensibilité pour accompagner les modèles qui me sollicitent, je suis photographe de l’humain. Je m’inscris dans une démarche qui permet à mes modèles d’évoluer avec l’image de soi, et l’estime de soi. Je permets au sujet d’apprivoiser le contexte, le matériel et ma présence et de faire confiance. J’accueille les situations avec la bonne humeur, la vitalité, l’énergie, la gentillesse que me reconnaissent mes proches. C’est alors que la personne se révèle et que je peux capturer son émotion authentique telle que le regard du papa qui découvre sa fille future mariée (Mariages) , les échanges de mère en fille sur quatre générations (Génération), l’homme qui reconquiert son image professionnelle (Portrait Pro), la femme qui apprivoise ses courbes. (Belle en courbes)
Cette reconversion initiée depuis quelques années m’a permis de cheminer vers la photographie thérapeutique que je pratique couramment maintenant. Sans être dans une posture de thérapeute, je peux aider la personne fragilisée à reconquérir un regard positif sur son image. Cela contribue grandement à la reconquête de l’estime de soi et à
l’amélioration de sa relation à autrui et à trouver sa place dans son environnement familial, amical, ou social… (La photographie-thérapeutique)